Société

Cameroun : Achèvement de l’extension du réseau de distribution de l’eau potable de Bertoua (Est) prévu pour Juillet 2019

Arrivé ce mercredi à Bertoua, le ministre de l’Eau et de l’Energie a effectué une visite des chantiers de réhabilitation et d’extension du réseau et de la station de traitement en eau potable.

Le problème de la distribution d’eau avait pris des proportions inquiétantes au sein des populations du chef-lieu de la région de l’Est. L’objectif de ce projet est que faire bénéficier à la ville de Bertoua d’un réseau d’eau potable en juillet 2019 d’où l’accélération des travaux par la société espagnol BTD Proyetos Espina OBRAS qui a donnée au ministre de l’Eau et de l’Energie l’assurance que les travaux devraient avancer sans de véritables problèmes.

Le rythme de travail des ouvriers soutenu, le climat social au beau fixe et les salaires qui sont régulièrement payés contrairement à d’autres projets, sont autant de bons indicateurs à noter. Sachant le gros du travail a déjà été abattu comme le réservoir R2 situé au quartier Kpokolota, la délégation régionale de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) au quartier Ekombitié a bon espoir que les travaux de réhabilitation de la station de traitement des eaux sur la rivière Dja-Ndombè seront bientôt finis puisque tous les matériaux nécessaires sont disponibles et déjà déversés en toute sécurité sur les lieux du chantier. Avec cet état des choses, Gaston Eloundou Essomba, le gouverneur, Grégoire Mvongo et le Directeur Général de la Camwater Gervais Bolenga se sont montrés confiant. Ils ont pris la peine de laisser directives claires pour que le projet aboutisse.

Afin de faciliter l’accès à l’eau potable aux populations locales et améliorer la quantité et la qualité de l’approvisionnement en eau potable, la Camwater qui est consciente qu’elle ne produit actuellement que 2000m³/jour contrairement aux 5000m³ d’eau requis pour une desserte actuelle estimée à 41%, veut dépasser son seuil actuel de 4314 abonnés. Le réseau de distribution estimé à 38 km n’étant pas assez dense et assez étendu, ce projet va permettre d’améliorer l’état des équipements de production.

Comme la capacité de stockage du système est de 850 m³ soit un volume largement insuffisant dans les conditions actuelles, l’enveloppe de 15 849 043 553 FCFA financés par le gouvernement et les partenaires au développement, le projet de réhabilitation et d’extension du réseau et de la station de traitement en eau potable de Bertoua sera en mesure de fournir l’accès à l’eau potable à plus de la moitié de la population de la ville. Le taux de desserte va alors passer de 41% à 80% jusqu’en 2025 au moins. La capacité de stockage actuelle se verra augmentée de 850 m³ à 5350 m³ d’eau aux termes travaux et le réseau de distribution s’étendra au-delà des 38 km pour atteindre les 7500 km soit augmentation totale de la production de 2200 m³ à 7500 m³ pouvant alors desservir plus de 50 000 personnes.

Arrivé ce mercredi à Bertoua, le ministre de l’Eau et de l’Energie a effectué une visite des chantiers de réhabilitation et d’extension du réseau et de la station de traitement en eau potable.

Le problème de la distribution d’eau avait pris des proportions inquiétantes au sein des populations du chef-lieu de la région de l’Est. L’objectif de ce projet est que faire bénéficier à la ville de Bertoua d’un réseau d’eau potable en juillet 2019 d’où l’accélération des travaux par la société espagnol BTD Proyetos Espina OBRAS qui a donnée au ministre de l’Eau et de l’Energie l’assurance que les travaux devraient avancer sans de véritables problèmes.

Le rythme de travail des ouvriers soutenu, le climat social au beau fixe et les salaires qui sont régulièrement payés contrairement à d’autres projets, sont autant de bons indicateurs à noter. Sachant le gros du travail a déjà été abattu comme le réservoir R2 situé au quartier Kpokolota, la délégation régionale de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) au quartier Ekombitié a bon espoir que les travaux de réhabilitation de la station de traitement des eaux sur la rivière Dja-Ndombè seront bientôt finis puisque tous les matériaux nécessaires sont disponibles et déjà déversés en toute sécurité sur les lieux du chantier. Avec cet état des choses, Gaston Eloundou Essomba, le gouverneur, Grégoire Mvongo et le Directeur Général de la Camwater Gervais Bolenga se sont montrés confiant. Ils ont pris la peine de laisser directives claires pour que le projet aboutisse.

Afin de faciliter l’accès à l’eau potable aux populations locales et améliorer la quantité et la qualité de l’approvisionnement en eau potable, la Camwater qui est consciente qu’elle ne produit actuellement que 2000m³/jour contrairement aux 5000m³ d’eau requis pour une desserte actuelle estimée à 41%, veut dépasser son seuil actuel de 4314 abonnés. Le réseau de distribution estimé à 38 km n’étant pas assez dense et assez étendu, ce projet va permettre d’améliorer l’état des équipements de production.

Comme la capacité de stockage du système est de 850m³ soit un volume largement insuffisant dans les conditions actuelles, l’enveloppe de 15 849 043 553 FCFA financés par le gouvernement et les partenaires au développement, le projet de réhabilitation et d’extension du réseau et de la station de traitement en eau potable de Bertoua sera en mesure de fournir l’accès à l’eau potable à plus de la moitié de la population de la ville. Le taux de desserte va alors passer de 41% à 80% jusqu’en 2025 au moins. La capacité de stockage actuelle se verra augmentée de 850m³ à 5350m³ d’eau aux termes travaux et le réseau de distribution s’étendra au-delà des 38 km pour atteindre les 7500 km soit augmentation totale de la production de 2200 m³ à 7500 m³ pouvant alors desservir plus de 50 000 personnes.

Voir plus

Articles connexes

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close